Le tourisme médical thaïlandais rebondit

Selon un rapport d’analyse de Krungthai Compass, un institut de recherche de la Krungthai Bank, l’industrie thaïlandaise du tourisme médical rebondit après les revers provoqués par les effets de Covid-19, en particulier le programme Thailand Pass, désormais annulé.

Espace de travail IWG

Les hôpitaux privés ont souffert sous Covid, en particulier les grandes chaînes hospitalières qui dépendaient des revenus des patients étrangers. Ceci est étayé par des recherches du Kasikorn Research Center, qui ont constaté qu’en 2021, il y avait une diminution de 90% du nombre de touristes médicaux arrivant, la plupart de ceux qui étaient obligés de reporter les consultations hospitalières venant du Moyen-Orient, des pays de l’ASEAN et Chine. Selon Krungthai Compass, une partie importante des 8,9 millions de touristes étrangers qui ont visité la Thaïlande en 2022 sont venus pour des soins médicaux.

Visa de tourisme médical d’un an

Une nouvelle politique de visa qui permet aux étrangers cherchant des soins médicaux de rester dans le pays jusqu’à un an sans avoir à quitter le pays a été approuvée en principe par le cabinet l’année dernière.

Selon les nouvelles estimations, plus de 3,1 millions de visiteurs étrangers sont entrés dans le pays en octobre, soit une augmentation de plus de 43 % par rapport à septembre.

La Thaïlande est en tête des autres pays asiatiques en termes de proportion d’hôpitaux ayant obtenu l’accréditation Joint Commission International (JCI), la référence en matière de sécurité des patients et de soins de santé de haute qualité dans le monde. Selon la liste JCI en décembre 2021, le pays comptait 60 sites médicaux accrédités JCI dans tout le pays, contre 37 en Inde, 31 au Japon, 17 en Malaisie et 5 à Singapour.

Un marché de 104,68 milliards de dollars américains en 2019

Le marché mondial du tourisme médical a atteint plus de 104,68 milliards de dollars américains en 2019 et devrait atteindre 273,72 milliards de dollars américains d’ici 2027, selon Allied Market Research. Comparé à 9,1 milliards de dollars américains (soit environ 200 milliards de bahts) en 2019, le centre de recherche prévoit que le secteur du tourisme médical en Thaïlande atteindrait 24,4 milliards de dollars américains (soit environ 760 milliards de bahts) en 2027. La part de marché de la Thaïlande dans le tourisme médical international a augmenté de 9 % en 2019.

Les économies les plus importantes peuvent être obtenues pour les procédures plus complexes, telles que les pontages et le remplacement des valves cardiaques. Bien que ce type d’opération puisse coûter 75 000 USD aux États-Unis, cela ne vous coûtera probablement qu’un tiers de ce montant en Thaïlande.

Les arthroplasties de la hanche peuvent coûter plus de 33 000 $ US aux États-Unis. Le même traitement pourrait ne coûter que 13 000 USD en Thaïlande. Une arthroplastie du genou peut coûter 30 000 USD aux États-Unis, mais seulement 11 500 USD en Thaïlande. Ainsi, il est simple de comprendre pourquoi les gens se rendraient en Thaïlande pour ces chirurgies.