Le Brésilien Bolsonaro porte plainte pour contester les résultats des élections

Jair Bolsonaro du Brésil. EVARISTO SA/AFP via Getty Images

Le président brésilien Jair Bolsonaro a contesté certains des résultats des élections du mois dernier, a rapporté mardi CNN Brasil, affirmant qu’il avait déposé une plainte auprès du tribunal électoral pour invalider les votes de certaines machines à voter électroniques.

La plainte affirme qu’il y avait des “non-conformités irréparables” dans les machines à voter susceptibles de “ternir” l’élection qui a abouti à la victoire du gauchiste Luiz Inacio Lula da Silva, a rapporté CNN Brasil.

Le tribunal électoral fédéral (TSE) du Brésil n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire.

Il est peu probable que l’affirmation de Bolsonaro aille loin, car la victoire de Lula a été ratifiée par le TSE et reconnue par les principaux politiciens brésiliens et leurs alliés internationaux, dont les États-Unis.

Mais cela pourrait alimenter un petit mouvement de protestation engagé qui a jusqu’à présent refusé d’accepter le résultat.

La coalition électorale de droite de Bolsonaro, qui a déposé la plainte, a déclaré que son audit du décompte des voix avait trouvé “des signes de dysfonctionnement irréparable…” dans les anciennes machines à voter.

“Il y avait des signes de graves défaillances qui génèrent des incertitudes et rendent impossible la validation des résultats générés” dans plusieurs anciens modèles de machines à voter, ont déclaré les alliés de Bolsonaro dans leur plainte. En conséquence, ils ont demandé que les votes de ces modèles soient “invalidés”.

Bolsonaro, un ancien capitaine de l’armée d’extrême droite, affirme depuis des années sans fondement que le système de vote électronique du pays est susceptible de fraude, sans fournir de preuves à l’appui.

La monnaie brésilienne a aggravé ses pertes après l’annonce de la plainte électorale, perdant 1,5 % par rapport au dollar américain dans les échanges de l’après-midi.