Fujitsu va tester un nouveau capteur d’ondes MM et une IA pour la détection des chutes dans les maisons de retraite du Japon

Fujitsu et l’Université médicale de Wakayama au Japon mèneront des essais conjoints de nouvelles technologies de détection des chutes pour surveiller les patients dans des espaces hautement privés, y compris les chambres d’hôpital et les maisons de retraite.

DE QUOI S’AGIT-IL

Au cours des 16 prochains mois, ils testeront le capteur à ondes millimétriques de Fujitsu, qui collecte des données de nuage de points pour estimer avec précision les postures corporelles, et la technologie Actlyzer AI qui analyse les comportements humains complexes. Ces technologies n’utilisent pas de caméras et collectent des informations personnelles sur les patients.

Des essais de démonstration de ces technologies auront lieu dans des hôpitaux et des maisons de retraite auprès de patients âgés et de personnes nécessitant des soins infirmiers.

Au cours des essais, Fujitsu analysera si ses technologies d’IA sont capables de détecter les mouvements du corps tels que les chutes tout en préservant la vie privée des patients. Son analyse sera ensuite évaluée par des chercheurs de l’Université médicale de Wakayama de leur point de vue médical. Cette évaluation sera ensuite utilisée par Fujitsu pour affiner ses produits.

POURQUOI EST-CE IMPORTANT

L’année dernière, 18 hôpitaux au Japon ont enregistré près de 300 chutes chaque mois, selon le Association des hôpitaux du Japon. Malgré cela, les hôpitaux ont encore du mal à déployer des technologies de surveillance basées sur des caméras, en particulier dans des contextes sensibles à la vie privée.

Pour relever ce défi, Fujitsu, en collaboration avec l’Université médicale de Wakayama, a lancé les essais dans de véritables établissements pour personnes âgées afin non seulement de réduire le risque de chutes et de blessures graves, mais également de prendre en charge la surveillance des patients et de permettre une réponse plus rapide aux situations d’urgence tout en garantissant la confidentialité des patients.

Les organisations prévoient également d’offrir un service de capteurs d’ondes MM pour les hôpitaux et les maisons de retraite d’ici l’année prochaine, ce qui permettra aux patients âgés de bénéficier d’une plus grande indépendance et intimité.

APERÇU DU MARCHÉ

Un nouvel appareil portable prévient également les chutes et aide à la physiothérapie des patients âgés à Singapour. Développé par des chercheurs de la Nanyang Technological University Singapore et de l’hôpital Tan Tock Seng, l’appareil appelé Mobile Robotic Balance Assistant dispose de capteurs pour détecter une perte d’équilibre et attrape son porteur avec un harnais de sécurité porté autour des hanches. Il aide également les utilisateurs à se lever ou à s’asseoir en toute sécurité.