Coupe du Monde de la FIFA 2022 : les patrons s’excusent pour le raid télévisé sur une émission danoise

Les organisateurs qatariens de la Coupe du monde ont présenté leurs excuses à une chaîne de télévision danoise dont la diffusion en direct depuis une rue de Doha a été interrompue par des agents de sécurité qui ont menacé de casser le matériel photographique.

Des journalistes de la chaîne TV2 “ont été interrompus par erreur”, a reconnu le Comité suprême pour la livraison et l’héritage dans un communiqué.

“Après inspection de l’accréditation valide du tournoi et du permis de tournage de l’équipe, des excuses ont été présentées au diffuseur par la sécurité sur place avant que l’équipe ne reprenne son activité”, ont déclaré les organisateurs.

LIRE LA SUITE: Cahill mal à l’aise quelques heures avant l’héroïsme du Japon

LIRE LA SUITE: La raison effrayante du “prochain Paul Gallen” ne peut pas se battre

EN SAVOIR PLUS :Star s’excuse pour un message caché offensant

Le journaliste Rasmus Tantholdt parlait en direct à un présentateur de nouvelles au Danemark lorsque trois hommes sont arrivés derrière lui sur une voiturette électrique et ont tenté de bloquer l’objectif de la caméra.

« Vous avez invité le monde entier à venir ici. Pourquoi ne pouvons-nous pas filmer ? C’est un lieu public », a-t-on entendu dire Tantholdt en anglais.

« Vous pouvez casser la caméra. Vous voulez le casser ? Vous nous menacez en cassant la caméra ? »

L’incident cinq jours avant le début de la Coupe du monde a revisité un sujet qui a été sensible pour les organisateurs du tournoi qui ont nié les affirmations selon lesquelles les médias peuvent filmer au Qatar.

Les organisateurs qataris ont déclaré qu’ils avaient ensuite parlé à Tantholdt et avaient également “émis un avis à toutes les entités pour qu’elles respectent les autorisations de tournage en place pour le tournoi”.

La fédération danoise de football a également été l’une des plus grandes critiques du Qatar parmi les 32 équipes de la Coupe du monde sur le bilan de l’émirat en matière de droits de l’homme, y compris son traitement des travailleurs migrants mal rémunérés.

Ils étaient nécessaires pour construire des projets de construction massifs depuis que la FIFA a choisi le Qatar comme hôte en 2010.

Les joueurs danois porteront des maillots de match avec un badge atténué et le logo des fabricants en guise de protestation en faveur des droits du travail lorsqu’ils affronteront la France, l’Australie et la Tunisie dans le groupe D.

Une option de maillot noir de troisième choix a été incluse comme “la couleur du deuil” pour les travailleurs de la construction décédés au Qatar.

Pour une dose quotidienne du meilleur de l’actualité et du contenu exclusif de Wide World of Sports, abonnez-vous à notre newsletter en cliquant ici!